Emirates annonce Bitcoin comme moyen de paiement, et aussi une collection de NFT

Les crypto-monnaies continuent de se démocratiser, et c’est toujours Bitcoin qui mène la danse ! Emirates, plus grosse compagnie aériennes des Emirats Arabes Unis, a annoncé avoir sélectionné la première des blockchains pour renforcer ses transactions digitales.

Aucune date précise n’a encore été annoncée, mais Adel Ahmed-Al-Redha, le chief operating officer de l’entreprise, semble particulièrement confiant. Il a également annoncé que des NFT seraient rendus disponibles sur le site officiel. Ces annonces s’intègrent dans la stratégie plus globale du groupe émirien, qui souhaite épouser le métavers ! Si cette tendance est très populaire aujourd’hui, Ahmed-Al-Redha semble avoir une visions très claire : « Les NFT et le métavers ont des applications et des approches différentes. Avec le métavers, vous êtes capable de transformer toute votre manière de fonctionner – qu’il s’agisse des opérations, de l’entraînement, des ventes sur le site Internet, ou de toute l’expérience – en un type d’application de métavers, mais surtout en rendant tout cela interactif« .

Le COO d’Emirates a également indiqué que l’entreprise allait très probablement recruter des employés spécialisés dans ce secteur, ce qui promet d’intéressants développements. Les pays du Golfe ont une économie principalement basée sur le pétrole, ressource limitée et assez peu en vogue ; un virage doux mais ferme vers les nouvelles technologies, en particulier liés au Web3, s’annonce plutôt bien vu.

Encore une fois, Emirates n’a pas donné de date pour le déploiement de ces ambitions, mais on espère les voir concrétisée sous peu !